Processus de participation à l’aménagement de l’espace public à Luxembourg-Ville

Lorsqu’il s’agit de réaménager l’espace public  – comme par exemple la Place de Gand et le Parc Kaltreis – la Ville de Luxembourg mise de plus en plus sur la participation des habitants des quartiers concernés. Les riverains desdites places publiques étaient ainsi invités à prendre part dans le processus décisionnel. La procédure de participation citoyenne appliquée par la Ville répond toujours aux conditions spécifiques de chaque projet, tout en restant néanmoins fidèle à une seule ligne.

Dans un premier temps, pour les cas de figure Parc Kaltreis et Place de Gand, des invitations à une première réunion furent adressées aux habitants des quartiers et des panneaux d’information y étaient érigés. Cette première réunion servait surtout à donner la parole aux riverains et à sonder leurs idées et souhaits, les responsables des projets apparaissant principalement en tant qu’auditeurs.

Le nombre des participants variait entre 10 et 60 personnes. Lorsqu’il n’y avait que quelques participants, ils prenaient tous place à une seule table. Par contre, lorsque le nombre d’intéressés était plus important, plusieurs tables étaient mises en place. A noter que les personnes plus réservées ou qui n’aiment pas prendre la parole en public peuvent toujours noter leurs idées sur des post-it.

Dès que les responsables de projet avaient rassemblé toutes les idées, ils commençaient à les analyser, dans la mesure du possible, en collaboration avec d’autres services de la Ville. A l’occasion d’une seconde réunion avec les habitants intéressés, ils présentaient les idées réalistes et réalisables.

A noter qu’à ce stade, rien n’est encore décidé, les débats restent ouverts et les participants ont la possibilité de s’échanger. Si cela s’avère nécessaire, une nouvelle réunion est organisée. Si non, le projet est soumis à l’avis et au vote du collège échevinal. Une dernière réunion a pour but de présenter le projet voté aux habitants concernés; même si à ce stade le projet devrait être quasiment scellé, les habitants ont néanmoins la possibilité de proposer encore de légers changements.

Finalement, on peut retenir qu’un projet de ce genre n’est jamais tout à fait finalisé, puisque ces places publiques évoluent avec les besoins des citoyen/nes. De ce fait, et au cas où des problèmes surgissaient, les responsables de projet fournissent toujours leurs données de contact et se tiennent à la disposition des concernés en cas de besoin.

201510-Workshop Pl. de Gandkop 20150924_Workshop Kaltreiskop

Personne de contact: Laurent SCHWALLER – Tel.: 47 96 31 10

 

 

 

publication_date: 15.02.2018
Back